Une pédale d’effet est un appareil électronique manœuvré avec le pied dans le but de modifier le son. Dans le cas d’une guitare, elle est posée au sol et est branchée entre la sortie de l’audio et l’amplificateur. Au début, certaines pédales avaient été conçues pour permettre une bonne production du son. Mais, avec les nouvelles technologies, celles-ci ont bien plus de fonctions. Découvrez ici quelques pédales d’effets pour guitare.

Looper

Le looper est une machine dont le but est de répéter à l’identique un signal enregistré. Il peut être utilisé par plusieurs instrumentistes. Il en existe plusieurs et leurs prix varient en fonction de leurs fonctionnalités. Certains permettent d’enregistrer les morceaux que vous avez conçus sur une mémoire, de ralentir un morceau et même d’insérer dans ce dernier une piste de batterie. De ce fait, chaque musicien trouvera le looper qui lui convient afin d’avoir un effet précis recherché.

Ditto looper

Le loop Ditto est un type de pédales looper. Il est constitué d’une petite boîte qui enregistre tout ce que vous jouez et peut le répéter à continuité. Il présente un intérêt artistique et permet de créer des ondes sonores à partir des couches de guitares empilées. Il est pratique pour enregistrer des rythmes sur lesquels vous pouvez vous entraîner.

Le Ditto est parfait si vous voulez travailler sur une note que vous souhaitez améliorer. Il permet aussi de mettre au point un mode spécifique afin d’écouter de belles mélodies. Certes, il n’est pas le seul type de looper qui existe, mais il s’avère être le plus pratique et le plus condensé. Il a un seul bouton et peut être manœuvré avec le pied.

Pédale d’Overdrive

Parmi les pédales d’overdrive disponibles sur le marché, certaines sont apparues au début du XXIᵉ siècle. Elles permettent de transformer l’ampli clean en un ampli-saturé, et ce, peu importe le volume, du son. Il faut juste bien choisir la quantité de gain et synchroniser le son comme vous le désirez.

Tube Screamer

La Tube Screamer est une pédale lancée par Ibanez en 1979. Malgré le nombre pléthorique de pédales disponibles dans le monde, celle-ci reste toujours une référence. En réalité, peu importe la version, son but principal est de rapprocher le ronron d’un ampli à lampes poussé dans le rouge et d’augmenter le gain des amplis les plus vieux. L’utilisation de plusieurs Tube Screamer de manière continue peut permettre d’atteindre l’overdrive ultime.

Anasound Savage

C’est une pédale d’effet overdrive apparue arécemments dont le but est de contrôler de manière précise le gain de l’overdrive grâce à des potentiomètres internes. La Savage est équipée d’un Clean boost et d’un léger crunch.

Octaver numérique

Parmi les octavers numériques se trouve l’électro Harmonix qui sert comme son nom l’indique à jouer la mélodie à des octaves différentes. Cela est possible soit avec 1 ou 2 octaves plus basses soit avec 1 ou 2 octaves plus hautes.

Le son issu de ces réglages peut égaler, même surpasser celui produit par une guitare à douze cordes, un orgue d’église colossal ou même un carillon. Ce son est souvent retrouvé chez les Black Keys et les White Stripes.

L’électro Harmonix du POG (Polyphonic Organ Generator) original était d’un grand volume et ne possédait pas de mémoire. Conséquence, tous les fichiers se perdaient. Cependant, la version 2 permet de sauvegarder les morceaux que vous voulez.

Whammy

Digitech, à l’aurore des années 90, a lancé les pédales de types whammy en y ajoutant un nouvel effet. Ainsi, l’octaver peut envoyer votre note musicale encore plus haut, et ce, d’un simple coup de pédale.

Cet effet est devenu un classique du métal sous le pied de plusieurs célébrités appartenant aux plus grandes équipes pop. Cette pédale est reconnue et sa version actuelle peut supporter la polyphonie aussi bien que les autres versions qui l’ont précédée.

Distortion métal

La distortion métal est une pédale permettant de déformer l’onde du signal de la guitare. C’est un effet plus audible qui produit un son qui se trouve être au même moment plus agressif et plus fort. Ces types de pédales sont spécifiques pour les guitaristes du rock et du métal.

Au nombre de celles-ci, on peut citer la Metal Zone qui a été créée en 1991 par Boss et qui est maintenant un best-seller. Il s’agit d’une pédale de couleur noire, épaisse, à la fois ronde et agressive. Elle émet une restriction excédante de gain, mais constitue au même moment l’une des distortions les plus instables du marché.

La Metal Zone possède des paramètres de réglages des ondes graves, aigus et un médium semi-paramétrique ; ce qui vous permet de régler votre fréquence afin de choisir de manière précise la partie à booster ou à enlever.

Reverb

La pédale BlueSky par exemple a trois différents voicings et chacun de ces derniers possède trois différents caractères.

Elle propose en tout neuf différents sons de type reverb qui peuvent être utilisés. Parmi ces sons, il y a la Spring qui est identique au bruit du ressort d’un ampli vintage et la Shimmer qui peut vous faire voyager vers un autre univers fictif. La Plate quant à elle, permet de rendre plus doux un son trop sec. Strymon possède des algorithmes qui sont très bien mis à jour et dont l’utilisation peut s’étendre au clavier, à la batterie en studio et même à la voix.

Delay

Parmi les pédales de type delay figure la DL4 ; elle a été mise au point par le Line 6 au début du XXIᵉ pour révolutionner l’environnement de l’enregistrement de la guitare. Elle est sous la forme d’une petite boîte de couleur verte et qui a pour mission de conserver en mémoire quatre différents sons. Elle propose aussi des fonctionnalités comme le looper ou le tap tempo.

Les différents delay font tout pour pouvoir se surpasser les autres types de pédales. Elles sont séduisantes et leur commercialisation a mis une dizaine de différents racks sur la touche. Ainsi, plusieurs personnes se sont empressées pour s’en procurer et elles se trouvent actuellement au pied des plus grands professionnels du domaine.

Fuzz

La Fuzz est une pédale d’effet qui a vu le jour au cours des années 60 ; période pendant laquelle les magasins musicaux n’avaient pas une connaissance accrue des pédales. Ainsi, très peu d’options étaient offertes aux guitaristes et la Fuzz Face battait tous leurs cœurs.

Cette pédale d’effet possède seulement deux transistors , ce qui fait la simplicité de toute sa fabrication. Cela lui a permis de trouver sa place dans l’univers des meilleures pédales vendues sur le marché. Actuellement, elle a plusieurs versions qui sont toutes impressionnantes.

Wah Wah

Il s’agit là d’une pédale à effet dont le succès revient à Jimi Hendrix qui a fait d’elle un élément incontournable dans le temps. Cet effet encore appelé le filtre Q est ultra-reconnaissable, car il efface les fréquences aiguës de la voix de la guitare et fait un effet dont le son se rapproche de « wawa ». La Crybaby est une pédale de type wah wah qui, lorsque vous jouez de la guitare, fait rapprocher le son à celui de la voix humaine.

Voilà ! Vous connaissez désormais quelques pédales vendues sur le marché. Pour travailler les sons de votre guitare, il vous suffira d’opter pour celle qui vous convient le mieux. N’oubliez pas que ce choix devra aussi être fait en tenant compte de votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *