Mojo Machine

 

Formé à la fin des années 90 à Pontivy (Bretagne) autour du duo «Ben & Gu » (Guitare & Harmonica) Mojo Machine fut l’école du Chicago Blues de nombreux musiciens.

Après trois ans d’absence, Mojo Machine se reforme en octobre 2007 avec une nouvelle mouture.
A l’image des pionniers du genre (Sonny Boy Williamson, Willie Dixon, Muddy Waters, Little Walter) comme quelques héritiers (Red Devils, Mark Hummel, Johnny Winter), le groupe affirme un style rurale et électrique fidèle à leurs origines centre bretonnes :
authentique et épuré.
Depuis octobre 2007 les concerts s’enchaînent, aujourd'hui Mojo Machine cumule pas moins de 400 concerts.

 

mojo machine

Issu du clonage entre Muddy Waters et AC/DC, Mojo Machine : ça transpire, ça ramone, ça tabasse.
Sur scène, les chiens sont lâchés, bien loin des clichés du blues, ce combo électrique en a déjà maté des plus balaises que vous.
La basse et la batterie assurent une rythmique ravageuse, sous les coups de bélier de l’harmonica. Accompagné de deux guitares, un chant rocailleux complète la machine bien huilée de ce groupe ravageur.
- Premier prix concours blues "Jazz à Vannes" (Vannes, juillet 2008)
- Premier album "Live in Pondi" enregistré au Théâtre de Pontivy (Janvier 2009)
- Second album "Do you feel the machine ?" (Février 2011)
- Troisième prix concours "Rendez-vous de l'Erdre" (Nantes, septembre 2011)
- Sélection au Off du Festival Blues Passion à Cognac, (2012 et 2014)
- Troisième album "Nevermind The Bologne" (Juillet 2014)

ET SURTOUT de nombreux concerts en "cafés-concerts", "festivals", "salles".... , de nombreuses rencontres (musiciens, organisateurs, responsables d'établissements...), de nombreux kilomètres à brûler le bitume, de nombreuses gaudrioles...
Et un grand plaisir à partager tout ça !!!

Document sans titre