Laurent Derache Trio     

C’est tout d’abord une rencontre inédite entre trois instruments rarement réunis, l’accordéon, la batterie et la basse électrique. Un clin d’oeil aux « piano/basse/batterie » traditionnels qui ont influencé l’accordéoniste Laurent Derache au cours de son cheminement musical, ceux de Keith Jarrett, Brad Mehldau, Esbjörn Svensson ou encore The Bad Plus.
Soutenu par Martin Wangermée à la batterie et par le bassiste Ouriel Ellert, ce power trio a pour réelle volonté de créer son propre son de groupe et tous trois dialoguent ensemble pour ne former qu’une seule et même voix. Il en découle une musique résolument moderne, hésitant entre mélodies pop, grooves asymétriques, son rock, pour finalement nous mener jusqu’à la transe.
En juillet 2011, ils sont lauréats du tremplin national du Festival Jazz à Vannes, et obtiennent également le 1er prix à l’unanimité au tremplin Jazz à Lagny.
Après une tournée automnale d’une quinzaine de dates au mois d’octobre 2011 (Lyon, Grenoble, Metz, Luxembourg, Toulouse, Bordeaux...), ils ont enregistré leur premier album, dont la sortie est prévue en septembre 2012.

Ouriel Ellert
Basse électrique

 
Laurent Derache
Accordéon, composition
 
Martin Wangermée
Batterie
Le jazz, le groove, la soul, l’afro cubain, la fusion…Voici différents styles dans lesquels on peut entendre résonner la basse électrique d’ Ouriel Ellert.
Après avoir baigné dans les percussions africaines et afro-cubaines dans son plus jeune âge, il décide à l’âge de 17ans de poursuivre son aventure musicale avec la basse éléctrique. Il se forme au sein du Conservatoire de Bordeaux et au CIAM, c’est ici qu’il obtiendra son Diplôme d’Etudes Musicales de Jazz.
Installé depuis plus de deux ans à Paris, Ouriel partage la scène nationale avec divers artistes actuels.
Laurent Derache poursuit tout d’abord un apprentissage traditionnel de l’accordéon passant par la variété et la chanson, puis se dirige ensuite vers une musique qu’il affectionne tout particulièrement, le jazz.
Il étudie alors l’harmonie, l’arrangement, et l’improvisation avec le pianiste Michel Kus, directeur de l’Académie de Jazz de l’Oise.
En 2006, il intègre la classe de jazz du conservatoire de Reims suivie en 2008 du Centre des Musiques Didier Lockwood , d’où il sort diplômé après un an passé aux côtés de Benoît Sourisse, André Charlier, ou encore Stéphane Guillaume.
Originaire de Lille, Martin commence la batterie à l’ADRIEM avec Adriano Zampieri. Après avoir obtenu son diplôme de fin d’études en Jazz au conservatoire de Tourcoing, il arrive à Paris en 2007 et côtoie entre autres André Charlier et Stéphane Huchard durant ses deux années au Centre des Musiques Didier Lockwood.
Influencé autant par le hip hop, que l’électro ou le jazz, Martin joue dans plusieurs formations en tant que co-leader ou sideman. Il a eu l’occasion de se produire dans divers club et festivals de France, Angleterre et Allemagne et a partagé la scène avec des artistes talentueux tels que E.S.T et Didier Lockwood.
         
« Le concert démarre avec un son énorme, riche et sculpté et malgré la puissance de la musique, on ne perd pas de vue un instant la contribution de chacun des instruments bien contrastée. » Judy Rankin - Jazz-Rhone-Alpes.com

 

 

 

 

 

 

 

Document sans titre